top of page
ados.png

« Transidentité » chez les mineurs : que dit la recherche ?

Veille scientifique sur la transition de genre, à destination des familles, personnes concernées, professionnels de santé, psychologues, etc.

  • Transition médicale chez les mineurs s'identifiant trans : de quoi s'agit-il ? Les enfants peuvent-ils consentir ?

  • Comment la pratique clinique a-t-elle évolué ?

  • Les pays ayant mené une évaluation des preuves préconisent une approche psychosociale en 1re intention : pourquoi ?

  • Où en est la France dans ce domaine ? 

  • Quelles sont les limites des études qui ont influencé les politiques de santé publique dans différents pays ? 

dutch protocol
Logo de la WPATH
cass-reviewpage-couverture
Ancre 1

À l’origine des interventions hormonales chez les mineurs : le Dutch Protocol

Qu’est-ce que la WPATH, sur laquelle se basent la plupart des services de genre en France ?

Le Cass Review : pourquoi a-t-il une importance majeure ?

Dès 6 ans

  • Transition sociale

Dès 14 ans

  • Hormones sexuelles contraires (accord des parents)

  • Mammectomie (accord des parents)

Dès la majorité

  • Chirurgie génitale

Dès Tanner 2

(10-12 ans)

  • Bloqueurs de puberté (accord des parents)

Dès 16 ans

  • Changement d'état civil (accord des parents)

Depuis les années 2010, des mineurs peuvent recevoir des traitements médicaux pour modifier leurs caractéristiques sexuelles, suite aux résultats d’une expérience hollandaise appelé « Dutch Protocol ». Dans cette expérience, des jeunes ont reçu des bloqueurs de puberté, puis des hormones sexuelles contraires, puis une chirurgie génitale. Ces traitements ont été largement adoptés dans le monde mais les supposés avantages psychologiques n'ont pas pu être répliqués. Avec l’explosion des cas, certains pays comme l'Angleterre, la Suède et la Finlande ont remis en question ces traitements : ils ont commandé une évaluation des preuves, et aujourd’hui, ils privilégient des interventions psychosociales moins invasives. En 2022, l'Association professionnelle mondiale pour la santé des personnes transgenres, WPATH, a mis à jour ses « normes de soins » : elles sont basées sur le Dutch Prococol et préconisent une approche trans-affirmative, malgré la base de preuves faibles révélées par les revues systématiques existantes. En France, les pratiques suivent généralement ces « normes soins » de la WPATH et l’HAS est en train d’élaborer des recommandations pour encadrer le parcours de transition des personnes transgenres.

Veille scientifique 

Cliquer sur l'icône pour accéder au tableau des études/recos

Tableau en ligne Études/Recos comportant 4 onglets :

  1. Quelques études par thématiques avec des extraits

  2. Études sur les détransitions avec des extraits

  3. Recommandations selon les pays

  4. Prise de position de professionnels

Cliquer sur l'icône pour accéder au tableau des revues systématiques

Tableau en ligne Revues systématiques :

Revues systématiques selon les thématiques

Fiabilité des études dans ce domaine

Les études observationnelles sur les bloqueurs de puberté et hormones sexuelles croisées comportent de multiples faiblesses méthodologiques : absence de groupes témoins, ajustement inadéquat pour tenir compte des facteurs de confusion,

Contexte français

Académie de médecine, prochaines recommandations de la HAS, circulaire Blanquer, rapport sur la santé des personnes trans.

transidentite contextefrancais

Ces pays qui ont fait marche arrière

Drapeaux de la Suède, Angletere, Finlande, Danemark

Avec l'explosion des cas, des pays pionniers comme l’Angleterre, la Suède et la Finlande ont tiré la sonnette d’alarme, commandant des revues systématiques.

Parmi les personnes s'identifiant trans, 10 % seraient autistes, alors que les personnes autistes représentent seulement 2 % de la population générale. Pourquoi un tel écart ?

autisme et transidentite

Autisme et « transidentité »

The Cass Review : Examen des services d’identité de genre pour mineurs en Angleterre

Cass Review sources de l'examen

Le « Cass Review » est un examen coordonné par la pédiatre Dr Cass. Commandé en 2020 par le NHS England (système de santé), il vise à formuler des recommandations sur la manière d'améliorer les services d'identité de genre pour mineurs (GIDS) .

Il s’est étalé sur 4 ans et s’appuie entre autres sur les preuves actuellement disponibles.

Le 10 avril 2024, le Dr Cass a soumis au NHS le « rapport final » de cet examen, accompagné d'une présentation sur le site web dédié.

Le NHS a répondu publiquement au Dr Cass, s’engageant à donner suite à ses recommandations, précisant que : « Votre rapport final est d’une importance et d’une signification internationales majeures ».

Rebelles du genre - Épisode 62 - Axelle
01:02:07

Rebelles du genre - Épisode 62 - Axelle

Je suis Axelle, je vis sur Strasbourg. J'ai 25 ans et je suis détrans, c'est-à-dire que pendant 7 ans à peu près je me suis identifiée comme un homme. J'ai pris de la testostérone pendant 5 ans et j'ai fait une mammectomie, avant de réaliser que c'était une erreur.  Je vais commencer par le début, ça va être plus simple pour comprendre l'ensemble des choses. J'ai subi des agressions sexuelles et des viols, depuis l'âge de 8 ans à peu près, tout au long de ma vie ça m'est arrivé. A l'âge de 14 ans je suis partie à la rue parce que j'étais dans un environnement soit violent soit trop pauvre. Et ça me semblait comme être la meilleure des solutions. Donc de 14 à 18 ans, j'ai été la majorité du temps soit à la rue soit chez des gens que je venais de rencontrer, autant dire que j'ai encore vécu de nombreuses agressions de mieux. Au bout de 4 ans d’errance, je n'en pouvais plus, c'était très compliqué. Et un peu avant ça j'ai découvert une sorte de secte menée par un homme qui a le contrôle sur plusieurs familles et, même si on ne le dit pas ouvertement, il est connu pour récupérer toutes les jeunes femmes qui viennent dans son cercle de prière pour faire du sexe avec elles, consenti ou non. Et j'ai fait partie de ces jeunes femmes, je n'avais même pas 18 ans je pense. Et le réconfort que j'ai pu trouver dans la foi à ce moment-là s'est totalement brisé et j'ai fini par trouver un autre réconfort dans l'idée que pour échapper à toutes ces agressions et pour échapper à tous les violeurs, il fallait que je devienne un homme. Et aussi que si je ne correspondais pas aux stéréotypes féminins, ça veut dire que j'étais un homme. Et j'ai fini par y croire dur comme fer. Axelle, rebelle du genre #gendercritical #radfem #critiquedugenre #femme #homme #féminismeradical #radicalfeminism #queer #féminisme #féminismelibéral #genre #terfs #transactivisme #transidentité #trans #harcèlement #violence #misogynie #pédocriminalité #pédophilie #genre #rienaguerir #nothankyou #whatisawoman #mixité #lesbian #lesbienne #feminicide #adolescence #grossophobie #detransition #detransawarenessday #detrans #autogynéphile #agp #detransition #detrans #detransawarenessday
Homosexuels et critiques de l'idéologie du genre, l'interview de Frederic, Léhan et Matisse
01:02:05

Homosexuels et critiques de l'idéologie du genre, l'interview de Frederic, Léhan et Matisse

Frederic, Léhan et Matisse critiquent l'idéologie du genre, une nouvelle thérapie de conversion pour homosexuels, particulièrement dangereuse à l'égard des enfants. Pour les retrouver sur les réseaux sociaux : Frederick SCHMINKE Here Not Queer (Ici Pas Queer) / Linktree: linktr.ee/HereNotQueer X (Twitter): @HereNotQueer https://twitter.com/HereNotQueer instagram: @here.notqueer https://www.instagram.com/here.notqueer/ instagram: @poolboy4lyfe https://www.instagram.com/poolboy4lyfe/ YouTube: https://www.youtube.com/@herenotqueer site web: https://frederickschminke.com/ FB (personal) https://www.facebook.com/fred.schminke/ Matisse LELIÈVRE instagram @orpheeo Substack: Fabrique cybern-ethique Léhan CASTRY Instagram: @le.collectif_lgb.fr https://instagram.com/le.collectif_lgb.fr?igshid=MTV4cHdsamhudnVqYQ== X (Twitter): https://x.com/CollectifLGB?t=j4NXME6alqaUzpeJUR3UDw&s=08 https://instagram.com/leanaelfe8?igshid=MWdwOTRtNTJ5YWd2Yw== Léhan : (compte personnel radfem): https://instagram.com/leanaelfe8?igshid=MWdwOTRtNTJ5YWd2Yw== Rebelles du genre : https://audioblog.arteradio.com/blog/176798/rebelles-du-genre Timeline - HOMOSEXUELS et CRITIQUES DU GENRE Introduction 0:44 Sophie : votre prise de conscience 1:02 Frederick 3:02 Matisse 7:32 Léhan PARTIE 1 / LE PARADOXE TRANSGENRE : SOUS LE PROGRÈS, LA RÉACTION Le transgenrisme ou l’impossible homosexualité 11:52 Sophie : de l’orientation sexuelle aux préférences génitales 15:00 Frédérick : tuer l’homosexuel dans le coeur de l’enfant par la transition sexuelle Le transgenrisme : une renaturalisation des normes de genre 17:28 Matisse : l’idéologie du genre cherche à régler des pratiques sociales sur un sexe. → Les transitions sexuelles forcées des gays en Iran : aimer un homme est une activité de femme donc deviens une femme 19:11 Sophie : les hijras, preuve de tolérance trans ou d’intolérance homophobe ? Un mouvement attrape-tout qui a délaissé son combat de départ 21:08 Frédérick : centralité de la mouvance pro Travailleuse du sexe 21:33 Sophie : l'empire autogynéphile 23:43 Léhan : l’abandon des personnes dysphoriques Un nouveau patriarcat ? 24:02 Matisse : le transactivisme, des hommes qui usurpent des femmes, comme continuité logique du patriarcat Une idéologie hors-sol engluée dans la métaphysique 26:24 Léhan : la dimension religieuse du transactivisme. 27:20 Matisse : un socle théorique inspiré de la métaphysique de Judith Butler. PARTIE 2 / LA TRANSITION COMME RÉPONSE À UNE HOMOSEXUALITÉ REFOULÉE La médicalisation de l’homosexualité 30:58 Frederick : les leçons de la détransition 36:12 Léhan : les enfants cobaye 36:50 Sophie et Matisse : l’enfant trans comme remède à l’enfant homosexuel Le corps est le lieu du malaise, il n’est pas la raison du malaise 40:22 Sophie et Matisse : qu’est ce que vous avez envie de dire à ces jeunes homosexuels qui font une transition ? 42:08 Sophie : déconstruire la haine de soi LGB Alliance : un mouvement pour protéger la jeunesse LG 44:28 Sophie et Frederick : LGB Alliance, fondé en 2019, gagne son procès contre Mermaids. 51:35 Frédérick : les queers, des « anticapitalistes » au service du capital pharmaceutique Le terrorisme intellectuel des apôtres du genre 52:27 Sophie : Mais vous êtes des fascistes ? ça vous fait quoi d’entendre ce discours tellement binaire, manichéen ? Conclusion 54:08 Matisse 56:07 Léhan 1:01:25 Sophie
AUTISME et TRANSIDENTITE
01:14:22

AUTISME et TRANSIDENTITE

Le milieu de l'autisme est frappé depuis quelques années par un étrange phénomène: de plus en plus de jeunes femmes diagnostiquées TSA (Trouble du Spectre de l'Autisme) ou à suspicion de l'être, revendiquent une "identité transgenre" et entament une démarche de transition vers le "genre" masculin. Des garçons autistes font le chemin en sens inverse. Les associations dédiées au TSA sont désormais investies par des personnes transidentifiées au comportement extrêmement prosélyte. Selon les études, environ 10% des jeunes en désir de transition seraient dans le spectre de l'autisme. Parmi les jeunes en désir de transition, les observateurs estiment qu'ils seraient autour de 20% à 30% à présenter des traits autistiques, sans être formellement diagnostiqués. Ces profils étaient inexistants il y dix ans. La vague est telle qu'un certain nombre de professionnels (psychologues et psychiatres) abandonnent le terrain de l'accompagnement de l'autisme pour se consacrer exclusivement au nouveau marché de la transidentité. Sur ce sujet, jusqu'à présent, seules les revendications transidentitaires ont été entendues. Pour la première fois, trois femmes vont s'exprimer avec un discours critique beaucoup plus nuancé : Danielle est TSA et désisteuse (autrement dit une personne ayant transitionné puis détransitionné, sans faire de traitement chirurgical ni hormonal dans le cas présent), Pamela est psychologue TCC, elle accueille dans sa patientèle des personnes TSA dont certaines sont en parcours de transition, Magali est une femme TSA et co fondatrice de l'association PAARI "Personnes Autistes pour une Autodétermination Responsable et Innovante". Cette interview croisée a été réalisée, animée et montée par Sophie Robert. Sources : 1. Taylor et al., 2024 : Characteristics of children and adolescents referred to specialist gender services: a systematic review • Autisme : estimation de 9 %, 9 pays, plage de données 1998-2019. Il était généralement peu clair comment l'ASC était défini dans chaque étude : caractéristiques ou diagnostic clinique ou intervention actuelle en raison de l'ASC. • TDAH : estimation de 10 % , 9 pays, plage de données 1998-2021 2. Warrier et al., 2020, Elevated rates of autism, other neurodevelopmental and psychiatric diagnoses, and autistic traits in transgender and gender-diverse individuals les personnes transgenres et de genres divers étaient 3,03 à 6,36 fois plus susceptibles d'être autistes que les personnes cisgenres, après avoir contrôlé l'âge et le niveau d'éducation. 3. Kallitsounaki, 2022 ; Autism Spectrum Disorder and Gender Dysphoria/Incongruence. A systematic Literature Review and Meta-Analysis Nos méta-analyses ont révélé que l'estimation groupée de la prévalence des diagnostics de TSA chez les personnes GD/GI était de 11 % A côté des études proprement dites, observateurs et pros remarqué forte prévalence de personnes présentant des « traits autistiques » sans être formellement diagnostiquées. Pr Christopher Gillberg, tribune parue dans le Svenska Dagbladett 2019 : https://www.svd.se/a/1k1rMl/konsbytena-pa-barn-ar-ett-stort-experiment Hannah Barnes, autrice du livre « Time to Think: The Inside Story of the Collapse of the Tavistock's Gender Service for Children”. Christina Buttons: https://www.dragonbleutv.com/comment-les-traits-autistiques-peuvent-etre-confondus-avec-la-dysphorie-de-genre/
DIANE : Mère d’enfant “trans”, elle nous raconte l’enfer qu’elle vit
01:01:58

DIANE : Mère d’enfant “trans”, elle nous raconte l’enfer qu’elle vit

📺 “Contre discours sur les questions de genre” est une émission produite par Femelliste et présentée par Dora Moutot et Marguerite Stern. 💓 SOUTENEZ NOTRE TRAVAIL ; FAITES-NOUS UN DON : https://www.femelliste.com/faire-un-don ___________________________ 🗣️ DIANE est la maman d’une jeune femme qui se dit transgenre depuis l’âge de 17 ans. Nous avons voulu échanger avec elle car nous recevons régulièrement sur nos réseaux sociaux, des messages de parents qui vivent des situations similaires, et qui se retrouvent souvent perdus face au coming-out trans de leur enfant. Cette vidéo est donc destinée à tous les parents qui se retrouvent à taper "mon enfant est trans" sur google, et qui se retrouvent démunis face à cela. __________________________ 📚 Procurez-vous notre livre “Transmania” : https://editionsmagnus.fr/livre/transmania/ Suivre FEMELLISTE 🌀http://femelliste.com 🐣 sur Twitter https://x.com/Femelliste_TV 🌸 Sur Instagram https://www.instagram.com/femelliste_media/ 💃 Sur Tik Tok https://www.tiktok.com/@femelliste_tv Suivre Marguerite Stern 🐣 sur Twitter https://twitter.com/Margueritestern 🌸 Sur Instagram https://www.instagram.com/marguerite_stern/ Suivre Dora Moutot 🐣 sur Twitter https://twitter.com/doramoutot 🌸 Sur Instagram https://www.instagram.com/doramoutot/?hl=fr ____________________ 0:00 Introduction 1:33 Partager son expérience pour d'autres parents 2:39 L'annonce de la transition de sa fille 5:28 Les premières consultations médicales 10:30 Le début de la transition sociale 14:23 Où en est sa fille aujourd'hui 23:17 Sa douleur, ses peurs, ses désaccords 31:41 L'impact sur sa famille 37:16 Pourquoi sa fille est-elle tombée dans le panneau ? 41:21 Sa relation avec sa fille aujourd'hui 46:52 Sa rencontre avec les assos trans 49:40 Comment elle s'est renseignée 51:43 Sa colère contre certains médecins 53:17 Ses conseils à d'autres parents 58:30 Ce qu'elle espère pour sa fille aujourd'hui 1:01:03 Diane merci 🙏

Exemples de cas cliniques d’Angoisse de Sexuation Pubertaire (ASP)

Conceptualisation des situations problèmes à l’aide desThérapies cognitivo-comportementales, par Pamela Grignon, Psychologue psychothérapeute en thérapies cognitivo-comportementales, Des cas de jeunes s'étant pensés transgenres et ayant changé d'avis

pamela-grignon.jpg

À propos

Ce site est géré par Magali Pignard. Je suis une femme (constat biologique) qui ne suit pas les attentes sociales liées aux femmes, et j’en suis fière. J’ai conscience que je ne peux pas choisir mon sexe mais que je peux choisir de ne pas suivre les attentes sociales qui lui sont associées. Le genre et ses normes ne me définissent pas, je m’en affranchis.

Ce sujet me touche car je pense que si j'avais 14 ans aujourd'hui, je supplierais ma mère de me donner des bloqueurs de puberté.

Après 2 ans de recherches intenses durant lesquelles j'ai voulu vérifier les informations habituellement véhiculées, j'ai décidé de faire ce site car les informations pertinentes sur ce sujet sont très difficiles à trouver sur Internet. Contact

Contact

Merci pour votre envoi !